G?nocide en RDC : au-del? du rapport de l’ONU

RdcColtan_phoneColtan_map_-_frenchMine_coltan

C’est la nouvelle du jour. L’ONU vient enfin de rendre public son rapport, accablant, sur les différentes ingérences des pays limitrophes à la République Démocratique du Congo (RDC) ayant mené à « ce qu’il convient de nommer un génocide ».

La presse et les différents sites d’actualités en feront leurs choux gras aujourd’hui et, peut être, encore demain. Ceci dit, il est à peu près sûr qu’aucun d’entre eux ne poussera l’analyse plus loin que ce que dicte la dépêche AFP.

Et pourtant, si le rapport et les média, pointent aujourd’hui du doigt certains pays africains dans ces évènements macabres, d’autres acteurs, dont on ne parle jamais, portent une grande responsabilité dans la région.

Une excellente synthèse de l’École de Guerre Économique, publiée fin 2008 sur infoguerre.fr, met en perspective les enjeux de cette région riche en minerai rares, dont le coltan, qui s’est avéré être une véritable malédiction pour les populations.

Abstract :

« L’indignation des Nations Unies et de la presse internationale face à l’exploitation meurtrière du coltan en RDC n’a jamais permis d’assainir la situation. Et pour cause, les coupables désignés ne sont pas ceux situés en amont du problème. Leurs activités, téléguidées, s’insèrent dans l’architecture d’une guerre géostratégique menée par les puissances étrangères en RDC. Ces affrontements peuvent être décryptés par la cartographie des acteurs du marché du coltan. Y distinguer les points névralgiques revient à identifier les leviers par lesquels les Etats gouvernent le marché de l’or gris dans les circuits internationaux : HC Starck (All.), Cabot Corp., Kemet Corp., et Vishay Intertechnology (USA), ainsi que Sons of Gwalia (Aust.). Ces bras armés des puissances constituent l’autorité économique du marché mondial et fournissent la grille de lecture des affrontements susmentionnés. »

Télécharger le PDF : La guerre du coltan en RDC

Suivez les événements en RDC sur ce site qui rassemblent des témoignages sur place : Ushahidi

Evidement, je vous conseille la lecture de cette synthèse de deux page, très documentée.

Je me permets également de vous renvoyer sur le dernier article de mon ami Guy Gweth : « Uranium nigérien, une offre soumise à condition« .  A lire en ayant en tête les derniers évènements de la région…

 David

 Crédit photo :Robert SHMIDT/AFP et next-up.org

Carte : sitemaker.umich.edu

Spéciale dédicace à V-H 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s