Influence et retour sur investissement : les contribuables US en ont-ils pour leur argent ?

« Al Hurrah« , « TV Marti » et « The Voice of America » ne semblent pas atteindre les objectifs qui sont les leurs : influencer les audiences étrangère en proposant une lecture US des évènements. Pourtant cela revient fort cher aux contribuables américains… qui n’en savent rien. C’est en tous cas l’analyse qu’en fait le Dr. Nancy Snow qui pose la question du retour sur investissement des outils d’influence grand public.

Mes lecteurs les plus fidèles et les plus avisés feront d’ailleurs le rapprochement avec un de mes précédents articles sur le sujet.

Comble de l’ironie, cette entrevue qui critique le dispositif US est accordée à Russia Today, qui n’est autre… qu’un outil  d’influence russe grand public…

David

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s