Crise ?gyptienne : le traitement m?diatique US [Vid?o]

La version anpglophone d’Al-Jazeera nous livre encore aujourd’hui un reportage intéressant : celui du prisme médiatique déformant de certains média US quant à la – brûlante – question égyptienne.

On y décelèle bien une certaine obsession de la question israélienne (légitime en partie) alors que les égyptiens sont actuellement loin de cette préoccupation.

Il est également intéressant de remarquer que, comme le note un commentateur, un changement vers la démocratie en pays arabe cela fait un peu peur aux USA. Car il n’est pas dit que le futur standard démocrate égyptien soit celui espéré outre-atlantique…

Pour ceux qui ne ne les ont pas vu passer, je vous recommande deux articles que j’avais consacré à la question égyptienne voilà quelques mois (ici et )

Mise à jour de l’article 3 heures plus tard :

C’est avec un grand sens du timing que « Arrêt Sur Image » propose aujourd’hui même l’article suivant :

AL JAZEERA, QUASI ABSENTE DES TÉLÉS AMÉRICAINES

Al-jazeera

La chaîne arabe Al Jazeera, qui couvre les événements tunisiens et égyptiens en continu depuis leurs débuts, n’est accessible aux Etats-Unis que dans… trois villes (dont la capitale Washington). Pour suivre les récentes révoltes dans le monde arabe, la chaîne apparaît pourtant comme incontournable, aussi bien dans les médias occidentaux (qui utilisaient par exemple ses vidéos au début des émeutes au Caire) que chez les journalistes américains (le New York Times a récemment souligné le rôle qu’elle avait joué dans le développement des émeutes).

Le blog du Monde.fr BigBrowser attire l’attention sur un article du New York Times qui rapporte que des responsables américains basés à Washington “se sont tournés vers la version anglaise d’Al-Jazira pour suivre les manifestations en Egypte”. Mais qui précise aussi que “la plupart des Américains n’ont pas cette chance (…) car la grande majorité des compagnies de câble et de satellite américaines refusent d’inclure la chaîne dans leurs bouquets”. Qu’il s’agisse de la version arabophone de la chaîne, ce qui est compréhensible, mais aussi de son pendant anglophone, ce qui est nettement plus surprenant.

Pourquoi ce vide ? Pour tenter d’y répondre, Bigbrowser renvoie au site Technologizer, qui rappelle que les compagnies américaines “ont pratiquement toutes refusé la diffusion de la chaîne depuis son apparition en 2006″,notamment en raison d’“une mauvaise réputation” que s’est forgée Al Jazeera “en recevant et diffusant des vidéos d’Oussama Ben Laden peu de temps après le 11-Septembre”.

Si l’on en croit la chaîne, les Américains sont de plus en plus nombreux à se tourner vers son site internet en anglais, où les images sont diffusées en streaming : Al Jazeera revendique une hausse de fréquentation de 2 500% depuis le début de la crise égyptienne, avec 60% de ce trafic venant des Etats-Unis. De même, le site internet franceactu.netrapporte que le 30 janvier , le directeur des opérations en ligne de la chaîne, Mohamed Nanabhay, tweetait : « 55% de notre trafic web vers Al Jazeera English vient des USA et du Canada ce soir. »

Il y a deux ans, Al Jazeera english avait déjà tenté de lancer une campagne pour s’implanter de façon moins anecdotique aux Etats-Unis, sans succès apparemment. Aujourd’hui, plusieurs journalistes demandent que la chaîne fasse partie des bouquets du câble ou du satellite. Franceactu.net évoque en
tre autres le blog de Jeff Jarvis, journaliste et professeur à l’université de New York, qui réclame: « Compagnies de télévision par câble: ajoutez Al Jazeera English à votre bouquet MAINTENANT !« 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s