Il faut rendre à César… [vidéo]

Caracal_1_700

Il y a quelques mois, peu après la naissance de ce blog, l’un de mes premiers articles faisait référence au pouvoir de la communication pour porter/légitimer les actions de défenses. Le prétexte fut une vidéo d’un assaut de Marines Hollandais sur un navire détourné par des pirates au large de la corne de l’Afrique.

Au delà de la « combat caméra », dispositif intégré sur le casque des soldats qui vous promet une immmersion digne des Ghost Recon et Cie, il convenait de souligner que l’image vidéo n’est qu’une partie du dispositif.  Pour donner un sens, ou orienter la vision, ces images de combats sont (forcément) montés. De plus, il y avait dans ce cas une immersion de type documentaire, du genre « révélations », ce qui du point de vue narratif était très bien vu. Evidemment, tout cela s’intégrait dans un dispositif plus large, la défense hollandaise disposant d’un site web moderne et d’une présence sur les média sociaux (chaine Youtube, etc.). Le tout avec une réactivité et une cohérence qui m’avait fait pointer les faiblesses du Ministère de la Défense français (cela avait nourri un échange dans les commentaires d’un autre article)

Etre critique ne dispense pas d’être fair-play

Et, il faut le reconnaitre, cette vénérable institution a parcouru un grand chemin ces derniers mois : refonte du site web principal, améliorations en cours sur les autres, gros efforts d’originalité sur des campagnes de com’ de recrutement, mise en place et cohérence d’un environnement Web 2.0… Le travail porte ses fruits…

Point d’orgue de cette évolution, la mise à disposition hier d’une vidéo où l’on voit des Forces Spéciales françaises procéder à une extraction de l’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire, assiégé par des forces hostiles. Tout y est : mitrailleur de porte visible, descente en rappel depuis l’hélico, arrivée de l’ambassadeur dans la cabine… Et pour finir, les remerciements de celui-ci une fois arrivée à bon port. En terme de relations publiques, on est pas loin du 10/10 (la vidéo circule depuis hier sur tous les médias). Et vous remarquerez que, malgré le fait que ce soit une combat caméra, il y a un soucis évident de la prise de vue… Regardez plutôt :

Le « petit » plus ?

Cette vidéo a été rendue publique 6 heures après avoir été tournée. Autant vous dire que, dans le monde de la validation bureaucratique militaire, cela correspond à deux fois la vitesse de la lumière ! Et c’est particulièrement intéressant car il convient de se demander comment tout cela à été préparé . La mise à disposition de la vidéo était-elle prévue dès le début de la planification ? Qui a fait ce choix au Mindef ? La Dicod ? Une autre structure ? Y a t il des stratèges à l’Elysée qui ont pris la main sur ce genre de sujet ? Que de questions auxquelles nous aimerions avoir des éléments de réponses…

Quoiqu’il en soit, on ne peut que se féliciter d’avoir enfin des personnes qui on su exploiter un tel évènement dans les meilleurs délais. Il faut juste souhaiter que cela ne soit pas du « one shot » et qu’une vraie war room de l’information soit enfin en train de naître. La France a tout à y gagner.

David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s